browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

5 ème jour: Le marché/ Girona

Posted by on 16 septembre 2017

Le 15/09/2017

Quelle journée !!!!! Sport et rigolade au menu.

Après une nuit de pluie, le « froid » est arrivé. Direction le marché forain pour acheter des « doudounes Moncler » et des écharpes. Malgré la pluie quelques stands de primeurs étaient au rendez-vous.

Repas à 13h30 poissons et sardines, salades et hop, la sieste.

A 15h30 départ pour Girona, nous ne savions pas dans quelle aventure nous nous lancions! Une épopée, avec en prime la montée de l’Everest. D’Artagnan a été courageux, tenace et victorieux devant les escaliers ou rampes, (il est toujours sorti vainqueur, enfin presque). Nous avons pu admirer l’empreinte qu’a laissée Eiffel un petit pont rouge qui relie deux quartiers.

Nous avons mis 1h pour arriver en haut de la cathédrale en faisant le tour du quartier juif, très beau quartier mais très difficile d’accès en cheval roulant.

Devant la cathédrale, enfin nous sommes réunis ! Pour nous remercier de notre ténacité, Porthos paie l’entrée 1,20€ ainsi que son « pousseur » et Aramis et moi moitié prix ( retraitée), nous avons fait des économies. Après notre périple une boisson s’impose, le premier bar un pub anglais très « anglais » où pour commander nous avons du mélanger plusieurs langues. Sur le chemin du retour, pour rejoindre le parking qui était à l’autre bout de la ville, une petite glace pour Porthos. Bref à 20H45 enfin à la maison, une brève halte, et au restaurant chinois à 3 minutes de la maison.

Un peu d’histoire car la ville vaut le détour.

Le quartier juif : « Le Call Jueu est un enchevêtrement de rues médiévales de la vieille ville. C’est là que vivait la communauté juive de la ville avant le décret d’expulsion des Juifs d’Espagne de 1492. Il s’agit de l’un des quartiers médiévaux les mieux conservés d’Europe, et du plus grand de la péninsule Ibérique. On y trouve notamment l’ancienne synagogue, aujourd’hui transformée en dépendance de l’université de Gérone et en Musée d’Histoire des Juifs. Le Call a abrité l’école kabbalistique entre le xiiie et xive siècles. Au nord du quartier se dresse Montjuïc (le mont juif). »

La Rambla[ : Artère principale de l’ancienne Gérone médiévale, baroque et néoclassique, c’est l’espace public le mieux achalandé et le plus emblématique de Gérone.

La cathedrale Sainte-Marie : Juchée sur la partie la plus haute de la ville, en haut d’un monumental escalier, la cathédrale de Gérone impressionne le visiteur dès son approche. C’est un monument imposant, sur lequel ont travaillé vingt-cinq architectes depuis le XIème siècle.

Si vous arrivez à pied, à partir de la Place de la Cathédrale à l’ouest, le bâtiment offre une vue à couper le souffle. C’est un gratte-ciel médiéval. Vous pouvez voir la façade et le clocher au-dessus d’un grand escalier de 93 marches et avec des terrasses avec six côtés et des balustrades décoratives. L’escalier est l’un des plus grands de l’art baroque. Le clocher octogonal s’élève à 67 mètres de hauteur, et contient six cloches.

Elle abrite deux musées où l’on peut admirer le fac-similé de la célèbre Tapisserie de la Création, dont l’original est soigneusement conservé à l’abri.

Maramouch.